Mommy

Xavier Dolan

mommy 2

Mère et fils

Le très talentueux Xavier Dolan signe avec Mommy son meilleur film. Quelques mois après la sortie de Tom à la ferme, qui dévoilait de nouvelles facettes de son talent, le jeune canadien arrive à maturité. Mommy est sans conteste l’un des grands films de l’année, et voici cinq raisons d’aller le voir.

1. Les acteurs. Un trio tout simplement éblouissant. Anne Dorval et Suzanne Clément, les deux muses de Dolan, sont au top. Au milieu d’elles, le jeune Antoine-Olivier Pilon, dont c’est la première apparition au cinéma, est une véritable révélation, avec une prestation inoubliable. Ces trois-là alternent euphorie et détresse une virtuosité rare.

2. L’intensité. À plusieurs reprises, devant Mommy, vous aurez l’impression que votre cœur est sur le point de vous lâcher. La tension installée par l’auteur de Laurence Anyways est parfois insoutenable. Sa maitrise du suspense, déjà remarquée dans Tom à la ferme, pointe encore ici le bout de son nez. L’intensité, parfois jouissive, est présente du début à la fin du film. On en sort épuisé !

mommy 6

3. L’humour. Au cœur d’une histoire pas toujours drôle, Xavier Dolan arrivera à vous faire rire aux éclats. Les répliques bien senties fusent parfois à la vitesse de l’éclair, et la salle est hilare. Bravo encore une fois aux comédiens, qui rendent possible ces allers-retours entre le tragique au comique.

4. L’amour. Xavier Dolan aime les gens qu’il met en scène, et ça se voit. C’est sans condescendance qu’il filme cette famille défavorisée un peu « beauf », qui vous donnera envie de rire autant que de pleurer. Dans Mommy, l’amour éblouit. L’amour d’une mère pour son fils, malgré les troubles du comportement (parfois violents) de ce dernier, et l’amour si complexe d’un adolescent difficile pour sa mère, qui ne sait plus quelle attitude adopter. Ces rapports, récurrents dans le cinéma du jeune canadien, sont ici encore explorés de fond en comble.

5. La fraicheur. Aller voir un film de Xavier Dolan, c’est la promesse de découvrir un objet cinématographique hors de l’ordinaire. Une œuvre qui déborde d’énergie et de délicieuses trouvailles. Pour Mommy, le Canadien a choisit un format d’image carré, qui symbolise merveilleusement l’enfermement et l’oppression des personnages. Vous serez d’abord déconcerté par ce choix, mais attendez de voir comment il s’amuse avec ! Allez voir Mommy, vous en ressortirez dépaysés – et débordants d’amour.

mommy 4

MOMMY

Canada (2014). 2h18. Réal. :  Xavier Dolan. Scén. : Xavier Dolan. Photo. : André Turpin. Mont. : Xavier Dolan. Déc. : Colombe Raby. Cost. : Xavier Dolan. Mus. : Noia. Prod. : Xavier Dolan et Nancy Grant. Cie de prod. : Metafilms. Cie de dist. : Films Séville, Diaphana, Séville international. Int. : Anne Dorval (Diane « Die » Després), Antoine-Olivier Pilon (Steve Després), Suzanne Clément (Kyla), Alexandre Goyette (Patrick), Patrick Huard (Paul Béliveau), Viviane Pacal (Marthe), Nathalie Hamel (Natacha), Michèle Lituac (Directrice du centre).

Publicités

2 réflexions sur “Mommy

  1. Pingback: Octobre en bref | Blog de cinéma.

  2. Pingback: Top ten 2014 | Blog de cinéma.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s