Les enchaînés

Alfred Hitchcock

notorious

L’infiltrée

Presque 70 ans après sa sortie, ce classique au casting 5 étoiles continue d’influencer le cinéma. Malgré un happy ending convenu, le génie et la modernité de la mise en scène d’Alfred Hitchcock frappe à chaque visionnage.

Hitchcock ne perdait pas de temps. Dès 1946, il mettait en scène la traque des anciens criminels de guerre en Amérique latine. Dans Les Enchaînés, la fille d’un officier nazi jugé aux États-Unis est engagée par les services secrets américains pour infiltrer des proches de son père au Brésil. Sa mission : séduire et piéger le dangereux Alexander Sebastian (Claude Rains).

notorious

Film enivrant et haletant, Les Enchaînés contient sa part de suspense, bien entendu, mais c’est la modernité de la narration et la liberté de ton qui impressionnent. Ingrid Bergman, qui joue pour la deuxième fois sous la direction de Hitchcock*, est renversante en femme libre (et pourtant « enchaînée »…), avec ses mœurs sexuels peu orthodoxes et son sérieux penchant pour la bouteille (et pourtant le thé, et non l’alcool, sera à l’origine de sa chute !).

Quant à Cary Grant, lui aussi collaborateur régulier du réalisateur de La Mort aux Trousses*, il rayonne toujours par sa classe, mais s’efface subtilement pour laisser sa partenaire briller de mille feux. Ainsi le charme du film opère comme celui de ses personnages, qui malgré les événements ne pourront détourner le regard l’un de l’autre. Les péripéties, menées de main de maître, vous feront trembler plus d’une fois, et peu importe finalement si la conclusion manque de piquant. On est déjà conquis.

NOTORIOUS 2

*Un an auparavant, elle joue dans La Maison du Docteur Edwardes (Spellbound, 1946). Elle apparaitra également dans Les Amants du Capricorne (Under Capricorn, 1949).

*Les deux hommes ont tourné trois autres films ensemble : Soupçons (Suspicion, 1941), La Main au collet (To Catch a Thief, 1955) et, ce qui est probablement le plus grand film de Hitchcock, La Mort aux Trousses (North by Northwest, 1959).

LES ENCHAÎNÉS

NOTORIOUS

États-Unis (1946). 1h42. Réal. :  Alfred Hitchcock. Scén. : Ben Hecht. Photo. : Ted Tetzlaff. Dir. art. : Carroll Clark, Albert S. D’Agostino. Mont. : Theron Warth. Déc. : Claude E. Carpenter, Darrell Silvera. Cost. : Edith Head. Eff. spé. : V.L. Walker, P. Eagler. Prod. : Alfred Hitchcock. Cie de prod. et dist. : RKO. Mus. : Roy Webb. Int. : Ingrid Bergman (Alicia Huberman), Cary Grant (T. R. Devlin), Claude Rains (Alexander Sebastian), Louis Calhern (Paul Prescott), Leopoldine Konstantin (la mère de Sebastien), Reinhold Schünzel (Dr. Anderson), Ricardo Costa (Dr. Barbosa).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s