À trois on y va

Jérôme Bonnell

à trois on y va 2

Plus on est de fous plus on s’aime

Une comédie française qui fait rire, c’est assez rare pour être souligné. Jérôme Bonnell signe avec À trois on y va un film drôle mais aussi touchant, avec la complicité de comédiens épatants.

Charlotte et Micha sont en couple. Ils s’aiment. Mélodie couche avec Charlotte en cachette. Elle l’aime. Mélodie couche aussi avec Micha (Charlotte ne sait pas). Elle l’aime aussi. C’est un triangle amoureux qui donne le vertige, mais qui donne également lieu à des situations comiques hilarantes. En amour, il est parfois difficile de se contenter d’être deux…

Disons-le de suite : À trois on y va n’est pas politique, et c’est pour ça qu’on l’aime. Pas d’encrage particulier dans notre époque (contrairement à ce que certains voudront y voir), pas de fin moralisatrice non plus. On ne force pas le spectateur à revoir ses convictions, et l’on ne fait pas l’apologie d’une nouvelle manière de vivre ou de s’aimer. La fin en surprendra d’ailleurs plus d’un, et viendra confirmer la qualité du film.

366138

Avec un rythme soutenu et une légèreté qui rappellent Certains l’aiment chaud de Billy Wilder, le dernier film de Jérôme Bonnell vient démontrer quelque chose de vital : une comédie peut-être drôle et artistiquement aboutie. Soulignons la justesse des comédiens, qui donnent au film une énergie et une fraicheur très appréciables.

Allez-donc voir cette comédie légère et mélancolique à la fois. Une vraie histoire d’amour, avec ses moments de joie et de tristesse, ses espoirs et ses obstacles. À deux, à trois ou à quatre, finalement, l’amour reste l’amour…

À TROIS ON Y VA

France (2014). 1h26. Réal. : Jérôme Bonnell. Scén. : Jérôme Bonnell, Maël Piriou. Dir. photo. : Pascal Lagriffoul. Déc. : Eugénie Collet, Florence Vercheval. Cost. : Carole Gérard. Mont. : Julie Dupré. Mus. : Mike Higbee. Prod. : Édouard Weil, Geneviève Lemal. Cie de prod. : Rectangle Productions, Wild Bunch, Scope Pictures, France 3 Cinéma. Dist. : Wild Bunch Distribution.

Int. : Anaïs Demoustier (Mélodie), Félix Moati (Micha), Sophie Verbeeck (Charlotte), Patrick d’Assumçao (William), Olivier Broche (prévenu), Laure Calamy (prévenue), Hannelore Cavre (présidente du tribunal), Claire Magnin (Maître Courtois), Marcelle Fontaine (substitut), Caroline Baehr (tante Estelle).

Publicités

Une réflexion sur “À trois on y va

  1. Pingback: Mars en bref | Blog de cinéma.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s